J'ai déjà un compte

Mot de passe oublié ?

Je crée mon compte

Je crée mon compte

Votre espace vous permet de poster une candidature spontanée, de gérer vos candidatures et vos alertes, et de modifier vos informations personnelles.

Je crée mon compte

Retour à l'étape précédente

Réinitialisation de votre mot de passe

Pour réinitialiser votre mot de passe, saisissez l'adresse e-mail que vous utilisez pour vous connecter à votre compte. Vous recevrez un e-mail contenant un lien vous permettant de créer un nouveau mot de passe.

Réinitialiser votre mot de passe

Saisissez un nouveau mot de passe ci-dessous. Nous vous recommandons de créer un mot de passe que vous n'utilisez pas pour d'autres sites Web.

J'ai déjà un compte

Je crée mon compte

Pour créer votre compte, remplissez les 4 étapes ci-dessous :

  1. Nationalité

    Êtes-vous de nationalité française ?

  2. Âge

    Quelle est votre date de naissance ?

    Votre date de naissance

  3. Statut

    Êtes-vous actuellement militaire ?

  4. Identifiants

Retour à l'étape précédente

Pour postuler dans la Marine nationale, vous devez être de nationalité française.

Et si vous deveniez légionnaire ?

Forte de 8 900 hommes, la légion étrangère représente 11% de la Force opérationnelle terrestre. Plus de 140 nationalités s'y côtoient.

La légion recrute

Retour à l'étape précédente

Vous êtes trop âgé pour postuler dans la Marine nationale.

Avez-vous pensé à devenir réserviste ?

La Marine nationale compte près de 39 000 marins dont 5 000 marins de réserve soit près de 13% de son effectif global.

Découvrir la reserve

Retour à l'étape précédente

Vous êtes trop jeune pour postuler dans la Marine nationale.

Savez-vous que la Marine recrute dès 16 ans ?

Si vous avez 16 ans et plus, vous pouvez postuler à l'Ecole des mousses ou intégrer une préparation militaire marine.

En savoir plus

Retour à l'étape précédente

Vous êtes actuellement militaire.

Pour postuler dans la Marine nationale, vous devez constituer un dossier candidat auprès de l'unité à laquelle vous appartenez.

Votre inscription a bien été effectuée

Un email automatique de confirmation vient de vous être envoyé. N'oubliez pas de confirmer votre adresse mail en cliquant sur le lien que vous venez de recevoir.
Si vous ne recevez pas cet email dans votre boîte de réception, pensez à vérifier dans vos courriers indésirables.

Mot de passe réinitialisé avec succès

Identifiez-vous à nouveau pour accéder à votre espace personnel.

Réinitialisation mot de passe

Votre demande a été prise en compte, si l'e-mail fourni est connu vous recevrez un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.

Vous avez déjà posté votre candidature spontanée

Vous allez recevoir un mail pour confirmer la création de votre compte. Connectez-vous pour accéder à votre espace personnel

Qui sommes-nous ?

Missions et
organisation

Sur tous les océans et toutes les mers du monde, 365 jours par an et 24 heures sur 24, la Marine nationale assure la sécurité et la protection de l'espace maritime français. En mer, sur terre et dans les airs, ses 39 000 marins accomplissent chaque jour des missions de renseignement, de prévention, d'intervention, de protection et de dissuasion. Des femmes et des hommes unis dans l'action, déterminés à préserver la paix et à défendre les intérêts de la France.

Les missions de la marine

Les océans couvrent 70 % du globe et constituent un espace sans frontière par lequel transitent 95 % des approvisionnements nationaux.

La France, deuxième espace maritime mondial, détient 24 900 km de littoral et 11 millions de km² d'espace maritime. La Marine nationale contrôle et protège cet espace dans ses trois dimensions (sous, sur et au-dessus de la mer). Elle préserve la paix et défend les intérêts de la France à travers 5 missions.

1. Renseignement : collecter, analyser et diffuser les renseignements sur la situation maritime mondiale.
2. Prévention : des crises qui peuvent menacer la France.
3. Intervention : en zone de conflit pour rétablir la paix, évacuer ou assister les populations.
4. Protection : des mers, sauvetage, assistance aux navires, lutte contre la piraterie, la pollution et les trafics.
5. Dissuasion : protéger les intérêts vitaux de la France en maintenant en permanence en mer un sous-marin nucléaire lanceur d'engins.

L’organisation générale

La chaîne de commandement organique s'articule autour de quatre forces correspondant aux principales composantes de la marine et d'une chaîne de soutien de l'homme.

Les commandants organiques sont chargés d'organiser l'entraînement de leurs forces, de veiller à leur niveau de préparation, au maintien de leur disponibilité et à l'aptitude opérationnelle de leurs unités.

Télécharger « La marine en chiffres »

Vous pouvez approfondir vos connaissances sur l'organisation de la marine en consultant le site officiel.

  • La force d’action navale

    La force d'action navale regroupe l'essentiel des bâtiments de surface basés en métropole et outre-mer. Elle est placée sous l'autorité de l'amiral commandant la force d'action navale (ALFAN).

    L'état-major de la force d'action navale est basé à Toulon, avec deux antennes, l'une à Brest et l'autre à Cherbourg.

    Avec 10 100 marins et 72 bâtiments, les forces de surface fournissent le cœur de la contribution de la marine aux missions de prévention et de projection. Elles sont regroupées au sein de la force d'action navale (FAN) et peuvent être classées en sept grandes catégories :

    • le groupe aéronaval autour du porte-avions
    • la composante amphibie et ses transports de chalands de débarquement
    • les frégates qui assurent la protection des groupes ou opèrent indépendamment en mission de vigilance et de surveillance
    • les bâtiments de guerre des mines, les bâtiments de souveraineté, déployés outre-mer ou dans des missions de prévention
    • les bâtiments de soutien nécessaires à la permanence d'une force navale à la mer
    • les bâtiments de service public et les bâtiments hydrographiques et océanographiques.

    A bord, chaque marin apporte une expertise technique particulière. Au poste de sécurité comme au poste de combat, chacun est le maillon indispensable d'une chaîne d'hommes et de femmes entraînés à faire face à toutes les situations. L'entraide, la solidarité et l'autonomie sont essentielles pour mener à bien les différentes missions.

    témoignage

    force d'action navale

  • La force d'aéronautique navale

    L'aéronautique navale regroupe les bases aéronautiques et l'ensemble des aéronefs en service dans la marine : avions et hélicoptères embarqués, avions de patrouille et de surveillance maritime, d'entraînement et de liaison. Son commandement est assuré par l'amiral commandant la force d'aéronautique navale (ALAVIA) dont l'état-major est basé à Toulon.

    L'aéronautique navale compte 5 000 marins et près de 200 aéronefs de combat ou de soutien : avions de chasse embarqués sur le porte-avions, hélicoptères embarqués sur les frégates, avions de patrouille maritime ou de service public.

    Choisir l'aéronautique navale, c'est allier la passion de l'aéronautique, l'attrait du milieu maritime et la cohésion d'un équipage soudé. Comme technicien de maintenance, opérateur en vol, contrôleur aérien ou pilote d’aéronefs, que ce soit au sein d'une base, d'une flottille, à bord du porte-avions, en détachement sur une frégate, en France ou à l'étranger, tous les marins de l'aéronautique navale partagent l'objectif commun de réussir les missions qui leur sont confiées.

    découverte

    force d'aéronautique navale

  • La force océanique stratégique

    La force océanique stratégique (ou forces sous-marines) est divisée en trois composantes : les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), basés à l'Ile-Longue, les sous-marins nucléaires d'attaque (SNA), basés à Toulon, et des stations de transmissions spécifiques. Ces unités sont placées sous l'autorité de l'amiral commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique (ALFOST), dont l'état-major se trouve à Brest.

    Les forces sous-marines rassemblent environ 4 000 marins, 6 sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) et 4 sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).

    Les SNLE assurent la permanence de la dissuasion nucléaire en emportant la composante océanique de l'arme nucléaire, le missile M45 bientôt remplacé par le M51. Les SNA sont dédiés à la dissuasion, la prévention, la projection et la protection. Ils sont aptes aux déploiements lointains, aux missions de renseignement et aux interventions contre les menaces navales. Les futurs Barracuda offriront une meilleure capacité de frappe dans la profondeur et permettront d'embarquer des forces spéciales. À bord, l'ordre et la bonne entente permettent de vivre et de travailler ensemble dans un volume restreint.

  • La force des fusiliers marins et commandos marine

    La force maritime des fusiliers marins et commandos compte environ 2 400 personnels, militaires et civils, répartis au sein de 16 unités implantées sur une dizaine de sites en France. Elle est articulée autour de deux grandes composantes :

    • les fusiliers marins qui sont les experts de la sécurité en charge de la protection et de la défense des différentes unités et sites sensibles de la marine ;
    • les commandos marine qui sont les forces spéciales de la marine.

    Placée sous le commandement de l’amiral commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (ALFUSCO), son centre de gravité est situé à Lorient, avec la base des fusiliers marins et des commandos où se trouve notamment l’état-major de la force, et 6 des 7 unités commandos, l’ensemble étant colocalisé avec l’école des fusiliers marins.

    Les fusiliers marins et les commandos marine comptent 2 400 marins. Ils protègent des sites stratégiques et sensibles, en France et à l'étranger et renforcent la protection des navires de la Marine ou de certains navires civils dans les zones à risques.

    Les commandos marine participent quant à eux aux opérations spéciales, aux opérations aéro- maritimes et à l'action de l'Etat en mer. Les 7 unités de commandos marine ont chacun une dominante opérationnelle :

    • Assaut mer et libération d'otages pour Jaubert et Trépel
    • Appui et destruction offensive pour de Montfort
    • Reconnaissance et renseignement pour de Penfentenyo
    • Action sous-marine pour Hubert
    • Commandement et lutte contre les nouvelles menaces pour Kieffer
    • Appui opérationnel au profit des groupes de combat pour Ponchardier

    Excellente condition physique, discipline, sang-froid et esprit d'équipage sont autant de qualités exigées et développées chez les fusiliers marins et les commandos pour garantir la réussite des missions qui leur sont confiées.

    témoignage

    force des fusiliers marins et commandos marine

Vos informations personnaliséesPour aller plus loin