EDM-199 - Technicien de conduite et de maintenance nucléaire H/F


Descriptif de l'institution

La Marine nationale propose chaque année 3500 emplois à de jeunes français, garçons et filles, âgés de 16 à 29 ans, d'un niveau scolaire allant de la 3ème à BAC +5. Choisir la Marine, c'est décider de servir, soit au sein des bâtiments de surface, des sous-marins, des aéronefs ou des commandos, qui constituent l'outil maritime de la défense militaire de notre pays, soit à terre dans l'environnement et le soutien de ces unités.

Carrières, contrats ou stages, la Marine propose de nombreuses possibilités d'emplois parmi lesquelles chacun, en fonction de ses aspirations, de ses études ou de ses compétences, peut trouver ce qu'il souhaite. La mer, la vie en équipage et les missions opérationnelles constituent un environnement propice à l'acquisition d'une expérience humaine et professionnelle hors du commun.

Le nucléaire, une filière d’excellence de la Marine nationale.

Second exploitant nucléaire en Europe, la Marine française maitrise l’utilisation de l’énergie nucléaire depuis plus de 40 ans.

Riche d’une grande diversité de métiers et de savoir-faire, la filière du nucléaire est essentielle à la mise en œuvre des sous-marins nucléaires et du porte-avions Charles de Gaulle, pièces maitresses des forces navales françaises.


Durée

10 ans


Missions

La spécialité de technicien de conduite et de maintenance nucléaire est accessible par l’Ecole de maistrance. Vous suivrez donc dans un premier temps une formation initiale de 16 semaines à l’Ecole de maistrance (29), suivie d’un brevet d’aptitude technique (BAT) adapté à cette filière.

Une fois le BAT en poche, vous serez affecté à bord d’un sous-marin de la Marine nationale afin d’appréhender plus concrètement votre futur métier. Pendant ces premiers postes d'opérateur embarqué, vous participez à la conduite et à la maintenance des installations machine-électricité du bâtiment et assurerez la maintenance préventive et la conduite des différentes installations électromécaniques présentes à bord telles que :

Après cette mise en situation pratique, vous suivrez une formation spécifique au domaine du nucléaire et partagée entre l’Ecole de Saint-Mandrier (83) et l’Ecole des Application Militaires et des Energies Atomique à Cherbourg (50). Après la validation de cette formation supérieure d’atomicien, vous pourrez piloter un réacteur et les installations connexes d’un bâtiment, à la mer comme à quai, et mener à bien avec votre équipe de 3 à 4 personnes les missions confiées au technicien de conduite et de maintenance nucléaire :

En tant que technicien de conduite et de maintenance nucléaire, vous interviendrez également dans le domaine de la sécurité en protégeant les locaux et pourrez être appelé sur des sinistres de différentes natures (feu, voie d’eau).

Ce parcours qualifiant permet de construire efficacement son avenir pour une deuxième partie de carrière. En effet, la formation initiale puis l’expérience acquise par les marins, ingénieurs et les techniciens d’exploitation, leur permettent d’acquérir des diplômes reconnus par l’éducation nationale et appréciés par les industriels du nucléaire civil. La qualification d’atomicien de propulsion navale correspond à une qualification supérieure inscrite au répertoire national des certifications professionnelle et est homologuée au niveau 2 (licence).

Profil : Vos principaux atouts sont : rigueur, calme, réactivité, sens pratique. Vous devez également être capable de vous adapter à des conditions de vie et de travail exigeantes dans le cadre exigu d'un sous-marin.


Statut

Poste sous statut militaire


Conditions pour postuler

- Etre de nationalité française;

- avoir accompli sa Journée Défense & Citoyenneté (ex-JAPD);

- être apte physiquement et médicalement;

- savoir nager.


Niveau d'études

Bac +2