J'ai déjà un compte

Mot de passe oublié ?

Je crée mon compte

Je crée mon compte

Votre espace vous permet de poster une candidature spontanée, de gérer vos candidatures et vos alertes, et de modifier vos informations personnelles.

Je crée mon compte

Retour à l'étape précédente

Réinitialisation de votre mot de passe

Pour réinitialiser votre mot de passe, saisissez l'adresse e-mail que vous utilisez pour vous connecter à votre compte. Vous recevrez un e-mail contenant un lien vous permettant de créer un nouveau mot de passe.

Réinitialiser votre mot de passe

Saisissez un nouveau mot de passe ci-dessous. Nous vous recommandons de créer un mot de passe que vous n'utilisez pas pour d'autres sites Web.

J'ai déjà un compte

Je crée mon compte

Pour créer votre compte, remplissez les 4 étapes ci-dessous :

  1. Nationalité

    Êtes-vous de nationalité française ?

  2. Âge

    Quelle est votre date de naissance ?

    Votre date de naissance

  3. Statut

    Êtes-vous actuellement militaire ?

  4. Identifiants

Retour à l'étape précédente

Pour postuler dans la Marine nationale, vous devez être de nationalité française.

Et si vous deveniez légionnaire ?

Forte de 8 900 hommes, la légion étrangère représente 11% de la Force opérationnelle terrestre. Plus de 140 nationalités s'y côtoient.

La légion recrute

Retour à l'étape précédente

Vous êtes trop âgé pour postuler dans la Marine nationale.

Avez-vous pensé à devenir réserviste ?

La Marine nationale compte près de 39 000 marins dont 5 000 marins de réserve soit près de 13% de son effectif global.

Découvrir la reserve

Retour à l'étape précédente

Vous êtes trop jeune pour postuler dans la Marine nationale.

Savez-vous que la Marine recrute dès 16 ans ?

Si vous avez 16 ans et plus, vous pouvez postuler à l'Ecole des mousses ou intégrer une préparation militaire marine.

En savoir plus

Retour à l'étape précédente

Vous êtes actuellement militaire.

Pour postuler dans la Marine nationale, vous devez constituer un dossier candidat auprès de l'unité à laquelle vous appartenez.

Votre inscription a bien été effectuée

Un email automatique de confirmation vient de vous être envoyé. N'oubliez pas de confirmer votre adresse mail en cliquant sur le lien que vous venez de recevoir.
Si vous ne recevez pas cet email dans votre boîte de réception, pensez à vérifier dans vos courriers indésirables.

Mot de passe réinitialisé avec succès

Identifiez-vous à nouveau pour accéder à votre espace personnel.

Réinitialisation mot de passe

Votre demande a été prise en compte, si l'e-mail fourni est connu vous recevrez un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.

Vous avez déjà posté votre candidature spontanée

Vous allez recevoir un mail pour confirmer la création de votre compte. Connectez-vous pour accéder à votre espace personnel

Filières et niveau d'études

Être
officier

À la fois chef militaire, professionnel de la mer et spécialiste dans son domaine d’activité, l’officier tient des fonctions de commandement, de management et d’expertise dans la marine. Il peut exercer au sein de 5 environnements : force d’action navale, forces sous-marines, aéronautique navale, force maritime des fusiliers marins et commandos, états-majors.

Des fonctions de cadre et de décideur

La Marine nationale propose plusieurs voies d’accès pour devenir officier. Qu’ils soient de carrière ou de contrat, les futurs officiers sont formés et amenés à développer leurs connaissances et à acquérir les compétences nécessaires aux fonctions d’encadrement et de décision qui les attendent. 
A la sortie de l’école et selon la filière de formation choisie, les officiers peuvent occuper des postes liés à la conduite des opérations ou au soutien opérationnel. Ils sont amenés à occuper des postes de commandement, en états-majors, de planification, d’expertise et de pilotage dans le domaine des opérations, de l’armement, du renseignement, des ressources humaines… 

Niveau d’études : classes préparatoires scientifiques pour les officiers de carrière et à partir de Bac+3 pour les officiers sous contrat
Formation : Ecole navale
Métiers : conduite des opérations maritimes, énergie, propulsion, informatique, logistique, communication…

  • Être officier de carrière

    L’officier de carrière est formé à l’Ecole navale, grande école militaire et d’ingénieur. Il y acquiert des savoir-faire et les savoir-être nécessaires aux responsabilités opérationnelles et techniques, cœur du métier et de la culture de l’officier de carrière. Il développe également les aptitudes qui feront de lui l’un des chefs de la marine de demain.

    Niveau d’études : Bac à Bac+2
    Âge : Avoir 22 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours
    Contrat : officier de carrière

    En savoir plus sur le cursus à l’Ecole navale.
    Postulez au concours d’entrée à l’Ecole navale (1ère année) sur http://www.scei-concours.fr/ .

  • Echange franco-allemand

    Chaque année, de futurs officiers de la Marine nationale suivent un cursus de formation à l’Ecole navale allemande. L’étudiant français intègre cette école pour y suivre une formation militaire et maritime de quinze mois. Il rejoint ensuite l’une des deux universités de la Bundeswehr (Hambourg ou Munich) pour une formation universitaire scientifique de 4 ans dans l’un des domaines suivants : génie mécanique, technique de l’air et de l’espace, génie électrique ou informatique.
    A l’issue de sa formation à l’Ecole navale allemande, il est diplômé d’un master européen. Et, après une année à l’Ecole navale et un embarquement pour la campagne d’application, il occupe les mêmes fonctions que les officiers formés à l’Ecole navale française.

    Niveau d’études : Bac scientifique
    Âge : de 17 à moins de 19 ans au 1er janvier de l’année de recrutement
    Contrat : officier de carrière

    Postulez en ligne en cliquant ici.

  • Etre officier sous contrat (OSC)

    Jeune diplômé formé en université ou en école, l’officier sous contrat peut exercer des métiers dans toutes les unités de la marine (bâtiments de combat, états-majors, commandos…).

    De nombreux domaines d’emplois sont proposés : opérations maritimes, mécanique navale, aéronautique, communication, informatique, ressources humaines, sécurité-environnement, etc. Selon qu’il choisit d’être OSC « état-major » ou OSC « opérations », il suivra une formation spécifique d’une durée variable à l’Ecole navale. Le parcours débute par un premier contrat de 4 à 8 ans qui peut être renouvelé (jusqu’à 20 ans pour les métiers des opérations).

    Niveau d’études : Bac+3 et plus
    Âge : moins de 30 ans à la date de candidature
    Contrat : 4 à 8 ans (renouvelable)

    Consultez les offres OSC.

  • Etre volontaire officier aspirant (VOA)

    La marine propose deux types de contrats de VOA :

    VOA – Filière « Etat-major » : Sous statut militaire, le volontaire aspirant officier apporte, par ses études et son savoir-faire dans un domaine de compétence particulier, une véritable plus-value à la marine. Ce spécialiste occupe des fonctions de cadre, identiques à celles qu’il pourrait tenir au sein d’une entreprise. Cette expérience valorisante peut constituer la première étape de son parcours professionnel.

    Niveau d’études : Bac+2 et plus
    Âge : moins de 26 ans à la date de candidature
    Contrat : 12 mois (renouvelable)

     

    VOA – Filière « opérations » : Le contrat de volontaire officier aspirant dans la filière « opérations » permet aux jeunes diplômés ou aux étudiants à la recherche d’une année de césure ou d’une première expérience, de s’engager au sein d’une unité de la Marine nationale pendant douze mois et d’y découvrir un environnement hors du commun. Les VOA opérations (OPS) s’engagent au titre d’une spécialité parmi les six proposées : chef du quart, fusilier marin, sous-marinier, énergie-propulsion, plongeur, aéronautique navale. Le contrat de VOA OPS peut également être un tremplin pour les jeunes qui souhaitent devenir officier sous contrat (OSC).

    Niveau d’études : Bac+2 et plus
    Âge : moins de 26 ans à la date de candidature
    Contrat : 12 mois (renouvelable)

     

    Consultez les offres de VOA.

Temoignage Fabrice, officier de Marine

C’est à la mer, dans la pénombre du central opérations, à la tête de mon équipe de quart, que je me suis pleinement senti marin de guerre : repérer un adversaire au radar ou le débusquer par ses indiscrétions, coordonner l’action de la force aéronavale, agir ou réagir en une fraction de seconde, assumer la responsabilité de la mission confiée au bâtiment, ce sont des sensations fortes qui mêlent la fierté de servir à l’adrénaline de l’action.

Fabrice, officier de Marine

Vos informations personnaliséesPour aller plus loin