S'engager dans la Marine

ADJOINT DE QUART SUR SOUS-MARIN

image métier Volontaire aspirant (VOA) Adjoint de quart sur sous-marin

Une première plongée dans la vie de sous-marinier Réf. VOA-2FB

A la mer, son emploi du temps se divise en deux grands axes : découvrir le fonctionnement du sous-marin et de ses installations, et remplir des fonctions effectives au sein de l’organisation du sous-marin. Cela se traduit au sein du groupement navire par un rôle d’adjoint à l’officier chargé de la sécurité plongée (organisation incendie) ou par un rôle d’adjoint santé sécurité au travail. Au sein du groupement opération, il peut être amené à seconder l’officier en charge des armes tactiques ou remplir des fonctions de suivi de la situation renseignement. Il peut occuper des fonctions d’adjoint à l’officier chef du quart (chef de toutes les chaînes fonctionnelles du bâtiment) en étant à ce titre plus particulièrement chargé de la tenue de la situation nautique du sous-marin.

Informations
Durée :
12 mois.
Statut :
Poste sous statut militaire
Conditions pour postuler :
Etudiants et jeunes diplômés, titulaires d'un Bac+2 minimum, parcours scientifiques ou techniques pour la conduite des opérations maritimes, dans le cadre d’une année de césure, d'une première expérience de leadership ou d'une année « test » de la vie embarquée.
Niveau d'études :
Bac +3 et plus
Missions

Postes embarqués sur Sous Marin Nucléaire Lanceur d'Engins.

3 postes à pourvoir en 2017.

Les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) sont une partie de la principale composante des forces nucléaires stratégiques (FNS). La permanence d’un SNLE à la mer, de deux si nécessaire, garantit la possibilité d’exécuter à tout moment une frappe nucléaire de riposte. Les SNLE bénéficient des matériels les plus modernes ainsi que d’une discrétion acoustique accrue. A la mer, le SNLE est une base entièrement autonome qui reste non localisée tout au long de sa patrouille. Chaque SNLE compte deux équipages de 110 hommes qui sont tour à tour responsables du sous-marin. Le cycle opérationnel comprend une période d’entraînement sur simulateur localisée au centre d’entraînement et d’instruction « Roland Morillot » dans l’arsenal de Brest ; une période d’entretien du bâtiment au sein de la base opérationnelle de l’Ile Longue en presqu’île de Crozon ; une patrouille de 9 à 10 semaines ; une période de soutien du second équipage pendant la période d’entretien de ce dernier à l’Ile Longue et enfin quelques semaines de permissions.

Intégré à l’état-major du bâtiment, le volontaire aspirant peut être amené à travailler soit au sein du groupement navire (propulsion, sécurité plongée, sécurité classique et toutes installations liées à la viabilité à bord du sous-marin), soit au sein du groupement opérations (conduite du bâtiment et des opérations). A la mer, son emploi du temps se divise en deux grands objectifs :

  • Découvrir le fonctionnement du sous-marin et de ses installations;
  • Remplir des fonctions effectives au sein de l’organisation du sous-marin.
Cela se traduit au sein du groupement navire par un rôle d’adjoint à l’officier chargé de la sécurité plongée (organisation incendie) ou par un rôle d’adjoint santé sécurité au travail. Au sein du groupement opération, il peut être amené à seconder l’officier chargé des armes tactiques ou remplir des fonctions de suivi de la situation renseignement. Il peut occuper des fonctions d’adjoint à l’officier chef du quart (chef de toutes les chaînes fonctionnelles du bâtiment) en étant à ce titre plus particulièrement chargé de la tenue de la situation nautique du sous-marin.

Descriptif de l'institution

La Marine nationale propose chaque année plus de 3500 emplois à de jeunes français, garçons et filles, âgés de 16 à 29 ans, d'un niveau scolaire allant de la 3ème à BAC + 5.Choisir la Marine, c'est décider de servir, soit au sein des bâtiments de surface, des sous-marins, des aéronefs ou des commandos, qui constituent l'outil maritime de la défense militaire de notre pays, soit à terre dans l'environnement et le soutien de ces unités. Carrières, contrats ou stages, la Marine propose de nombreuses possibilités d'emplois parmi lesquelles chacun, en fonction de ses aspirations, de ses études ou de ses compétences, peut trouver ce qu'il souhaite. La mer, la vie en équipage et les missions opérationnelles constituent un environnement propice à l'acquisition d'une expérience humaine et professionnelle hors du commun.

NIVEAU D'ENTREE

Etre titulaire d’un diplôme de niveau Bac + 2 minimum dans un domaine scientifique. Etre de nationalité française / Savoir nager / Etre physiquement et médicalement apte / Avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté (ex-JAPD). Etre âgé de 18 à moins de 26 ans à la date du dépôt de la candidature.

Etremarin.fr le site de recrutement de la Marine nationale