S'informer sur les métiers

Matelot Mécanicien Machine

image métier Matelot Mécanicien Machine

Le mécano de la "Royale"

Passant le plus clair de son temps en salle des machines, le matelot « Machine » s’occupe des moteurs, des turbines de propulsion et des systèmes de distribution d’électricité à bord. Il assure la maintenance préventive du matériel, identifie les causes de pannes éventuelles et répare les pièces défectueuses. Son objectif : faire en sorte que jamais la mission du bâtiment ne soit menacée par une panne machine . Il peut être embarqué à bord de bâtiments de tous types (porte-avions, frégates, chasseurs de mines, sous-marin) ou travailler dans des ateliers de maintenance à terre.

En vidéo
Passant le plus clair de son temps en salle des machines, le matelot « Machine » s’occupe des moteurs, des turbines de propulsion et des systèmes de distribution d’électricité à bord. Il assure la maintenance préventive du matériel, identifie les causes de pannes éventuelles et répare les pièces défectueuses. Son objectif : faire en sorte que jamais la mission du bâtiment ne soit menacée par une panne machine . Il peut être embarqué à bord de bâtiments de tous types (porte-avions, frégates, chasseurs de mines, sous-marin) ou travailler dans des ateliers de maintenance à terre.
Niveau d'entrée

Ce recrutement, sur sélection, s'adresse à des candidats de la 3ème au BAC. On y accède par la filière Matelot de la Flotte. Le contrat initial est de 4 ans renouvelable jusqu’à 9 ans. Etre de nationalité française / Savoir nager / Etre physiquement et médicalement apte / Avoir accompli sa Journée Défense & Citoyenneté (ex JAPD). Etre âgé de 17 à moins de 25 ans.

Etremarin.fr le site de recrutement de la Marine nationale