FAQ

FAQ

Les questions les plus fréquemment posées

Quelles sont les épreuves d'aptitude physique pour un Fusilier marin ?

Un grimper de corde (de 6 à 12 m), suivi de 30 à 35 flexions en appui facial (pompes), de 30 à 50 abdominaux, et de tractions à la barre fixe en pronation (paume de la main sur l'avant) minimum 4, maxi 14. Puis un test d'endurance : le départ est très lent et le rythme à soutenir augmente par paliers au fur et a mesure. Le test s'arrête dès que l'on ne peut plus augmenter sa vitesse de course : le minima à réaliser est de 14km/h (palier 12). En natation, un 200 mètres brasse suivi d'une apnée verticale à une profondeur de 2 mètres : test non chronométré mais très important. Enfin, une course de 4 km effectuée avec un sac à dos de 11 kg en moins de 20 mn soit une cadence de 12 km/h. TOUS CES TESTS SONT PASSES LES UNS A LA SUITE DES AUTRES. La valeur de votre candidature sera appréciée sur votre capacité à faire le maximum dans toutes ces épreuves...

Une pratique sportive régulière est-elle nécessaire pour intégrer la Marine ?

Oui, la pratique régulière d'un sport, de préférence d'endurance, est un avantage pour intégrer la Marine car vous serez régulièrement évalué sur vos performances sportives et de résistance : comme tout militaire, le marin doit en effet être robuste et aguerri pour être capable de porter secours à ses camarades, et supporter les efforts physiques exigeants et prolongés lors de ses missions.

Les métiers de la Santé : Médecin

Les médecins de la Marine sont issus du corps des médecins des Armées.

Les métiers de la Protection : Marin pompier

A bord ou à terre, cet officier marinier supervise la prévention des risques, l’intervention sur les sinistres, la sauvegarde des personnes et la protection du matériel. Il peut être amené à renforcer les sapeurs-pompiers départementaux en milieu civil et peut par ailleurs devenir technicien supérieur en radioprotection.

Ecole des mousses : à qui s'adresse-t-elle ?

L'Ecole des mousses s'adresse aux jeunes garçons et filles de 16 et 17 ans, sans condition de diplôme, de niveau 3ème ou  2nde, issus de toute la France et désireux de servir dans la Marine nationale.
Cette école est implantée au Centre d'Instruction Naval de Brest et accueille chaque année 180 élèves. Ils y reçoivent, durant une année scolaire, un enseignement pratique et théorique leur permettant de découvrir l'environnement maritime, la Marine nationale, ses métiers, ses valeurs et ses exigences.
Les mousses renforcent leurs bases scolaires en permanence, de manière très pratique, afin d’atteindre un niveau théorique leur permettant d’aborder avec sérénité et compétence un premier emploi dans la Marine, mais aussi d’intégrer d’autres écoles de la Marine ouvrant la voie aux carrières longues.

Les métiers de la Mécanique dans la Marine : matelot Machine

Le matelot "Machine" participe à la maintenance et à la conduite des systèmes de propulsion, de production d’énergie et de circulation de fluide (eau, air). Après 2 à 6 années de service, il peut être sélectionné pour devenir officier marinier comme Mécanicien naval, Mécanicien d'armes ou Electrotechnicien.

Pourrai-je participer à des missions humanitaires en étant dans la Marine ?

En effet, la Marine nationale est parfois amenée à intervenir en opérations extérieures pour le soutien logistique d'opérations humanitaires : aide aux victimes de conflits ou de catastrophes naturelles par exemple. Toutefois, les affectations sur de telles missions ne sont pas faites sur la base du volontariat individuel et dépendent de l'affectation collective de votre unité, décidée par la Marine.

Qu'est ce qu'une Préparation Militaire Marine (PMM) ?
La PMM est une formation générale de 15 jours sur la Défense (politique et enjeux) et la Marine (missions et moyens), ainsi qu'une formation militaire (maniement d'armes, défilés), une formation maritime et enfin une formation aux premiers secours (attestation prévention et secours civiques de niveau 1). Selon la disponibilité des unités, celà peut inclure une sortie en mer et la visite de différents types de navires ou sites militaires.

Toutes les questions

Parcours avec CPGE, BAC +3, et au delà

En quoi consiste le statut de volontaire aspirant ?

Le statut de volontaire aspirant correspond à un contrat d'engagement sur 1 an, renouvelable une fois. Cela peut être une année pour découvrir la Marine avant de s'engager plus durablement, ou bien une année de césure dans un parcours professionnel ou pour compléter son CV. Il faut dans tous les cas avoir un bon niveau scolaire.

Avec un diplôme d'ingénieur, est-on nécessairement un officier en poste derrière un bureau ?

Avec un diplôme d'ingénieur, vous êtes nécessairement recruté comme officier. Mais être officier ne signifie pas être dans un bureau : c'est être sur le terrain, en mer, en charge d'une équipe et d'installations complexes. C'est aussi faire face à de vraies responsabilités qui demandent analyse de la situation et  prises de décisions : toutes choses impossibles si on reste enfermé dans un bureau !

Quelle différence y-a-t-il entre officier de carrière et officier sous contrat ?

L'officier de carrière est diplômé de l'Ecole navale (sauf les officiers sur titre en 3ème année, qui sont déjà diplômés). Même s'il a pu par ailleurs développer aussi des compétences spécialisées, un officier de l'Ecole navale a d'abord été formé pour être un cadre "généraliste" de la Marine, destiné au commandement, jusqu'au plus haut niveau de la hiérarchie pour les meilleurs. Les officiers sous contrat sont en revanche recrutés pour leur expertise dans un domaine particulier et non pour des fonctions de commandement de haut niveau. Leurs responsabilités peuvent être très importantes mais elles ne s'étendent pas au commandement comme les officiers de carrière.

Combien gagne un officier sous contrat ?

Durant sa première année, un Aspirant a une solde de 1350 € net. L'élève officier est rémunéré dès son entrée à l'Ecole navale.

Quelles sont les possibilités d'évolution qui me sont offertes en tant qu'OSC ?

Un officier sous contrat peut accéder au statut d’officier de carrière par voie de concours interne jusqu'à l'âge de 30 ans. Les évolutions en grade et en responsabilités sont possibles tout au long de la carrière, en fonction des mérites, des états de service et des affectations.

En tant qu'OSC, quelles sont les spécialités qui me sont ouvertes ?

Quatre spécialités opérationnelles sont ouvertes aux officiers sous contrat (OSC) :  Opérations Maritimes,  Mécanique Navale, Opérations Aéronautiques et Circulation Aérienne. Des OSC peuvent aussi être recrutés pour des compétences particulières  (en communication ou en informatique par ex). Un officier sous contrat occupe alors des fonctions de cadre, identiques à celles qu’il aurait pu tenir dans une entreprise, avec des responsabilités et une réelle autonomie.

Que dois-je faire pour devenir officier sous contrat (OSC) ?

Le recrutement pour les officiers sous contrat se fait par une sélection par spécialité et selon les besoins de la Marine. Il s'adresse essentiellement aux titulaires d’une formation, de niveau Bac + 3 minimum, voire davantage. Il faut avoir moins de 30 ans à la signature du  contrat d'engagement initial qui est de 10 ans. Il peut être renouvelé jusqu’à 20 ans, en fonction des besoins de la Marine.

Combien gagne un officier de carrière ?

La rémunération dans la Marine nationale dépend du grade, de l'ancienneté, du niveau de solde de base, et des majorations éventuelles par un certain nombre de primes (primes embarquées, primes à la mer, primes de responsabilité). L'élève officier est rémunéré dès son entrée à l'Ecole navale. En 2ème année, un officier Aspirant perçoit une solde de 1350 € net. La prime embarquée est de 20% sur bâtiment de surface et va jusqu'à 50% sur un sous-marin. La prime à la mer dépend de la zone d'activité et va de +20% à +150% si c'est une zone de conflit.

Quelles sont les possibilités d'évolution qui me sont offertes en tant qu'officier de carrière ?

A la sortie de l’école, l’officier de carrière occupe des postes liés à la conduite des opérations ou au soutien opérationnel. Par la suite, ses fonctions prennent une dimension plus stratégique : postes en état-major, missions d’expertise ou de management dans le domaine des opérations, de l’armement, du renseignement, des ressources humaines…Il pourra aussi être amené à commander une ou plusieurs unités opérationnelles à  la mer (frégate, sous-marin, flottille d’aéronefs…).

En tant qu'officier de carrière, quelles sont les spécialités qui me sont ouvertes ?

L’officier qui sort de l'Ecole navale est avant tout destiné à occuper des fonctions de commandement, de management et d’expertise : les domaines où il peut exercer ces fonctions couvrent tout l'éventail des activités de la Marine, à bord des navires ou des sous-marins, dans l'aéronautique navale, les forces spéciales puis dans les états-majors.

Que dois-je faire pour accéder à l'Ecole navale et devenir officier de carrière ?

Pour intégrer l'Ecole navale et devenir "officier de carrière", il y a 3 voies :
==> Être âgé de moins de 22 ans et réussir le très sélectif concours d'entrée ouvert aux étudiants en classes préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) : Maths Sup' puis Maths Spé - classes de MP, PC, et PSI.
==> Être âgé de moins de 25 ans, déjà  titulaire d'un Bac + 4  (Master 1) à dominante scientifique, et réussir le concours et les entretiens en admission parallèle pour intégrer directement en 2éme année
==> Être âgé de moins de 25 ans, déjà titulaire d'un Bac + 5  (Master 2), et réussir le concours et les entretiens en admission parallèle pour intégrer directement en 3ème année.

Comment devient-on officier de Marine ?

Il y a plusieurs voies d'accès pour devenir officier de Marine : toutes nécessitent un niveau de formation (Bac + 2 minimum), de préférence scientifique.
La première voie est bien sûr d'intégrer l'Ecole navale sur concours pour devenir officier de carrière.
La deuxième voie est de servir comme "officier sous contrat" : ce recrutement se fait sur dossier et entretiens à partir de Bac +3, pour des postes et des spécialités variant selon les besoins de la Marine et des contrats d'engagement allant de 4 à 10 ans.
La troisième voie est de postuler par la filière de promotion interne après être entré dans la marine par l'Ecole de Maistrance.
Il y a également la possibilité de servir comme "volontaire officier aspirant" (VOA) sur un contrat d'un an , renouvelable une fois, et accessible sur sélection avec un Bac + 2 minimum. Enfin si vous avez un bon niveau d'allemand, vous pouvez être sélectionné pour faire vos années d'études d'officier dans l'Ecole navale allemande en partenariat avec la Marine nationale (filière EFENA).

Etremarin.fr le site de recrutement de la Marine nationale